Skip to Content

Présentation

Depuis le 1er janvier 2011 et dans le cadre de la réforme du dispositif français de coopération, le Centre culturel Albert Camus, qui avait ouvert ses portes en 1964, est devenu l’Institut français de Madagascar (IFM).
Acteur incontournable de la vie culturelle de la capitale malgache et de l’ensemble du pays, en collaboration étroite avec le réseau des Alliances françaises, l’Institut Français de Madagascar est un espace d’accueil pour la coopération culturelle, universitaire et scientifique ainsi que pour la promotion de la francophonie.
Lieu de diffusion des travaux des artistes, des écrivains, des intellectuels et des chercheurs, l’Institut Français de Madagascar offre à son public une programmation réunissant des propositions artistiques, scientifiques, littéraires et intellectuelles variées : spectacles vivants, cinéma, arts plastiques et visuels, conférences et débats d’idées, rencontres avec des chercheurs…
Lieu d’information, de documentation, l’Institut Français de Madagascar contribue aussi à travers sa médiathèque à la diffusion de la production éditoriale et des médias francophones. La plateforme Culturethèque offre à ses adhérents un accès inégalé à un très vaste ensemble de documents numériques.
Lieu de découvertes, d’échanges, de rencontres et de résidences pour les créateurs de toutes disciplines, l’Institut Français de Madagascar concourt au dialogue des cultures et à l’éducation par la culture. Il participe au développement culturel et éducatif du pays en appuyant les initiatives des différents acteurs du territoire.
L’Institut Français de Madagascar est structuré en deux pôles complémentaires :

Un pôle de diffusion et de coopération culturelle, cœur de métier historique de l’établissement, renforcé par des moyens nouveaux dans le domaine de la mobilité et du développement de carrière des artistes, ainsi que de l’aide aux projets culturels et audiovisuels.L’IFM dispose également du service de la Coordination régionale (en duo avec l’IF de Dakar) : créé dans les années 90, il assure la mise en place et le suivi, sur l’ensemble du continent africain (hors Maghreb), des tournées d’artistes et des circulations d’expositions, en liaison avec l’Institut français à Paris et le ministère des Affaires étrangères et du Développement international.
Un pôle de coopération universitaire, d’appui à la recherche et de promotion de la langue française et de la francophonie qui mène des actions de :

diffusion de la culture scientifique, à travers des conférences, des expositions scientifiques et des débats d’idées ;
promotion de l’excellence française en matière universitaire et de recherche, en relation étroite avec les organismes français de recherche : IRD, CIRAD, Institut Pasteur ;
renforcement de l’attractivité française en matière de formation supérieure, avec l’Espace Campus France : ouvert en 2007, il informe les étudiants malgaches sur les opportunités qui leur sont offertes dans les universités françaises, évalue leurs candidatures et facilite leur inscription dans ces établissements d’enseignement supérieur.