QUI SOMMES NOUS?

PRESENTATION ET QUELQUES CHIFFRES

  

« L’IFM, pilier de la vie culturelle à Tana »

Guide Lonely Planet, page 47

Depuis 1964, à Tananarive, comme 84 autres Instituts français dans le monde, l’IFM a pour mission principale de diffuser l’art, la culture et les idées françaises à Madagascar dans un esprit de coopération et de partenariat avec les acteurs culturels privés et publics de ce pays.

 

 

Cette mission se décline en quatre grands domaines d’action :

L’IFM agit comme PLATE-FORME artistique et culturelle

 

Il programme, produit et co-produit des spectacles vivants dans toutes les disciplines artistiques (danse, musiques, cirque, théâtre). Dans sa salle de spectacles Albert Camus – la seule salle équipée de manière professionnelle du pays -, il a ainsi donné en voir en 2017 55 spectacles vivants à quelques 25 000 spectateurs.

 

 

 

Il crée ou accueille dans sa galerie des expositions temporaires d’arts visuels (photo, video, arts plastiques, installation) mais aussi à la recherche scientifique, à l’action humanitaire, et au développement. En 2017, ce sont 12 expositions qui ont été présentées.

 

 

 

 

 

 

L’IFM comporte aussi un cinéma, entièrement numérisée et offrant les standards techniques de projection les plus actuels. 

74 films y ont été projetés en 2017 pour plus de 20 000 spectateurs : films de fiction récents et du patrimoine, films d’animation, documentaires, films destinés au jeune public, mais aussi captation d’opéra et de théâtre. De plus, l’IFM accueille et co-produit depuis 13 ans avec une association malgache, le festival le plus important de l’Afrique de l’Est, les Rencontres du Film Court (RFC), qui donne à découvrir chaque année 350 films et rassemble 12 000 spectateurs.

 

 

 

 

 L’IFM agit comme CENTRE DE RESSOURCES et D’ACCOMPAGNEMENT pour les artistes et les acteurs culturels locaux

 

Compte tenu de l’absence de politiques publiques culturelles, de moyens matériels et financiers, et donc de l’isolement dans lequel se trouvent les acteurs culturels locaux, ce rôle crucial d’aide et de soutien joué par l’IFM est spécifique aux pays en voie de développement.
Il s’exerce dans trois dimensions : le soutien financier à des festivals portés par des associations malgaches (9 l’ont été en 2017), l’aide logistique aux artistes (l’IFM met à leur disposition ses équipements et ses techniciens), des actions de formation et de professionnalisation (ingénierie, technique, artistique).
L’IFM soutient aussi l’émergence des artistes malgaches contemporains en les promouvant sur les scènes, les festivals et les réseaux culturels en France, en Europe, mais aussi dans d’autres pays africains.

En 2017, c’est une centaine d’acteurs culturels individuels et collectifs des scènes malgaches qui ont bénéficié de ces aides.

 

 

 

L’IFM agit comme LIEU DE PARTAGE de la culture, des idées, des savoirs

Il offre les services d’une Médiathèque -là aussi la plus importante de Madagascar -, riche de 37 000 documents, qui permet tous les modes d’accès au savoir à tous les publics enfants, adolescents, étudiants et adultes : livres, BD, audio visuels, medias, mais aussi numériques. En 2017, la Médiathèque compte plus de 5 500  abonnés, a réalisé 97 000 prêts et accueille une moyenne de 250 usagers par jour. Ses animations régulières à des destination de tous les publics ont rassemblés plus de 5 000 spectateurs.

 

 

 

L’IFM est aussi un lieu de transmission des connaissances et de débats d’idées. Pour valoriser la recherche scientifique et aborder les grandes questions de société, des conférences, colloques et débats y sont proposés en lien avec les organismes de recherche et de développement installés à Madagascar : IRD, CIRAD, Institut Pasteur, AFD, IMV. Plus de 32 manifestations ont eu lieu en 2017 dans les domaines de l’environnement, l’urbanisme, l’agronomie, la gouvernance, les droits humains,…

 

 

 

 

L’IFM agit comme CENTRE d’INFORMATION et d’ORIENTATION  pour les étudiants malgaches

Service à part entière de l’IFM, l’antenne de CAMPUS FRANCE, l’agence chargée de la promotion des études en France, reçoit, conseille et oriente vers les établissements d’enseignement supérieurs français tous les étudiants malgaches désireux de poursuivre leurs études universitaires en France, En 2017, ce sont 17 000 étudiants qui ont été rencontrés et 3500 dossiers traités. Chaque année, 850 étudiants malgaches partent étudier en France – ils sont 4 000 au total.

 

 

L’exercice de ces missions et l’ensemble de ces activités concerne donc directement par année environ 120 000 personnes d’un public très diversifié, « averti » et éduqué,  de toutes catégories d’âge, qui comporte aussi une part non négligeable de membres de la communauté française et internationale. Ils trouvent à l’IFM de quoi assouvir leur désir de France et surtout une offre de manifestations (332 en 2017, soit une par jour ouvrable !) , services et équipements culturels uniques  à Tananarive.